principauté

principauté

principauté [ prɛ̃sipote ] n. f.
principalte 1362; du lat. princeps, ipis, d'apr. royauté
1Terre à laquelle est attaché le titre de prince.
Petit État indépendant dont le souverain porte le titre de prince. La principauté de Monaco, de Liechtenstein.
2(XVIe) Dignité de prince.
3Plur., relig. Les Principautés : le troisième chœur des anges.

principauté nom féminin État gouverné par un prince. Dignité de prince.

principauté
n. f. Petit état gouverné par un prince.

⇒PRINCIPAUTÉ, subst. fém.
A.— Vx. Dignité, pouvoir de prince (v. ce mot I et II). Si l'on considère d'ensemble l'histoire de la papauté, elle l'emporte incomparablement sur celle de toutes les principautés humaines (J. DE MAISTRE ds MARITAIN, Primauté spirit., 1927, p. 57) :
... des jeunes gens de famille, spirituels et dissipés (...) désignaient la pauvre humanité du nom de sottise; et, comme s'ils n'avaient pas moins su qu'on la gouverne souvent en s'en moquant, ils s'arrogeaient sur elle une sorte de puissance et de principauté ingénieuse : leur chef s'appelait prince de la sottise ou des sots.
SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 177.
B.— Terre, seigneurie, petit état auquel est attaché le titre de prince; petit état gouverné par un prince. Conformément à l'antique loi du pays de Thuringe, la principauté tout entière devait rester indivisible entre les mains de l'aîné des princes de la famille souveraine (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 149). L'Allemagne était composée de deux cent cinquante ou deux cent soixante principautés (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1918, p. 334). V. comte ex. 3.
C.— RELIG. CATH., au plur. [Le plus souvent avec majuscule] Premier ordre de la troisième hiérarchie céleste (selon la classification de St Thomas); p. ext., puissance spirituelle soumise à Dieu. N'est-ce pas à lui qu'elle a dit par la bouche de Paul, que les principautés et les puissances qui sont dans les cieux connoissent par l'Église la sagesse de Dieu? (SAINT-MARTIN, Homme désir, 1790, p. 74).
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2e moit. XIIIe s. « fête principale » (Évangile de Nicodème, C, 660, p. 161 ds T.-L.), attest. isolée; 2. 1362 « terre qui donne la qualité de prince » la principaltee d'Acquitaigne (De Aquitania, Rymer, III, 68b ds GDF. Compl.); 3. 1370-72 « souveraineté » (ORESME, Livre des Ethiques, VIII, 1, éd. A. D. Menut, p. 412); 4. 1472 « dignité de prince des sots » (Lit. remiss., Reg. 195, Ch. 775 ds DU CANGE, s.v. princeps); 1544 « dignité de prince » (SEYSSEL, tr. APPIEN, Guerres civ., II, 17 ds HUG.). Dér. de prince, d'apr. l'a. fr. principalité « domination, puissance », ca 1175, BENOÎT DE STE-MAURE, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 26028, empr. au lat. principalitas « primauté »; l'évol. du suff. -alité vers -auté est prob. due à l'infl. de royauté (FEW t. 9, p. 392a). Fréq. abs. littér. :162.

principauté [pʀɛ̃sipote] n. f.
ÉTYM. 1362, principaltie « terre »; « souveraineté », 1370; du lat. princeps, -ipis, d'après royauté.
1 Vx. Dignité, titre de prince (I., 2. et 3.).
2 (1473). Vx. Terre (alleu, fief, seigneurie) à laquelle est attaché le titre de prince.
(XIXe). Mod. Petit État indépendant dont le souverain porte le titre de prince (→ Mosaïque, cit. 5). || La principauté de Monaco, du Liechtenstein. || Les principautés réunies (Moldavie, Valachie) qui formèrent la Roumanie.
3 (1541). Plur. || Les principautés : le troisième chœur des anges. || Les archanges et les principautés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Principaute — Principauté Une principauté est, au sens strict, un territoire gouverné par un prince. Elle peut être un État souverain et indépendant, autonome avec des liens de vassalité envers un autre État. Au sens large, une principauté est un terme… …   Wikipédia en Français

  • principauté — Principauté. s. f. Dignité de Prince. La Principauté donne de grands avantages, donne un grand rang. on ne luy conteste point sa principauté. C est aussi le Titre d une Terre qui donne la qualité de Prince à celuy qui en est Seigneur. Eriger une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Principauté — Pour les anges, voir Principautés. Une principauté est, au sens strict, un territoire gouverné par un prince. Elle peut être un État souverain et indépendant, autonome avec des liens de vassalité envers un autre État. Au sens large, une… …   Wikipédia en Français

  • PRINCIPAUTÉ — s. f. Dignité de prince. La principauté donne un rang élevé. On ne lui conteste pas sa principauté.   Il se dit aussi de La terre, de la seigneurie qui donne la qualité de prince. Cette terre, qui n était qu un marquisat, devint une principauté.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRINCIPAUTÉ — n. f. Dignité de prince. La principauté donne un rang élevé. On ne lui conteste pas sa principauté. Il se dit aussi de la Terre, de la seigneurie qui donne la qualité de prince. Cette terre, qui n’était qu’un marquisat, devint une principauté.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • principauté — (prin si pô té) s. f. 1°   Dignité de prince. •   Je l ai trouvé un peu impertinent, n en déplaise à sa principauté, MOL. Princ. d Él. III, 3.    Fig. •   M. Bright, qui partage avec M. Gladstone la principauté de l éloquence, JOHN LEMOINNE Journ …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • principauté — nf. PRINSIPÔTÂ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Principauté de Polotsk — Полоцкое княжество ru Полацкае княства by IXe siècle – 1307 armoiries …   Wikipédia en Français

  • Principauté de Vladimir-Souzdal — Владимиро Суздальское княжество Vladimiro Suzdal skoye knyazhestvo ru 1168 – 1389 …   Wikipédia en Français

  • Principauté de Galicie-Volhynie — Галицко Волинскоє Королѣвство ru XIIe siècle – 1352 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”